Je suis une blogueuse indigne.

Merci Madame des Steppes de m’avoir laissé un petit commentaire dernièrement, ça m’a fait plaisir quand j’ai retrouvé l’adresse de ces blog et que je me suis dit que, finalement, même si ça servait pas à grand-chose, même si ça mangeait du temps, même si ça ne changeait pas le monde et même si mes posts ne brillent pas toujours d’intelligence et sont souvent répétitifs, ça fait plaisir de relire tout ça. Un petit rappel de vie.
Je vais donc essayer de revenir.
Je vais essayer de justifier mon absence.
J’ai écris un roman. Enfin je ne l’ai pas tout à fait fini, mais j’y travaille âprement. J’en ai 150 pages environ, que je dois relire, retoucher, repenser… Ca prend un temps fou. C’est pourquoi j’ai abandonné ce blog. Et une fois abandonné, je culpabilise de ne plus y revenir, ou si j’y reviens de n’écrire que des trucs pas drôles et pas importants… Mais c’est peut-être important aussi, de se souvenir de tout ça:
Des progrès de Crapaud
Des rires avec Prince Bougon
Des galères de tous les jours
Du temps qui passe.
J’oublie qu’aujourd’hui est éphémère et que si je ne l’écris pas tout de suite, je l’aurai oublié dans 10 jours, dans un mois, dans un an.
Je ne sais pas si je vais réussir à revenir. Mais j’ai envie de me souvenir de tout ça. Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer, alors je ne laisserai pas autant de commentaires ailleurs. Je vais déjà essayer de reprendre mon blog, de retrouver mon chez moi en quelque sorte.
De finir mon livre aussi. Mon grand projet dont j’ai honte et que je ne montrerai sans doute jamais en personne.

Tu parles d’une perte de temps ça aussi. Rhaaa Culpabilité!